Skip to main content

Assurer sa voiture sans permis

Les dix dernières années ont vu exploser les ventes des voitures sans permis. Elles soulagent ceux qui ont subi un retrait de permis et permettent à ceux qui roulent essentiellement en ville de circuler facilement et de se garer dans un mouchoir de poche. Certains jeunes conducteurs en profitent également pour gagner en autonomie sans avoir à faire l’acquisition d’un deux roues.

Qu’est-ce qu’une voiture sans permis ou voiturette ?

Une voiture sans permis, également appelée quadricycle léger à moteur (350 kg maximum) ou quadricycle lourd à moteur (400 kg maximum), est un véhicule qui ne nécessite pas l’obtention du permis de conduire. Le véhicule, est doté de deux places maximum et un seul passager est autorisé dans l’habitacle. Il ne pourra rouler ni sur le réseau autoroutier français ni sur les routes pour automobiles et sa vitesse maximale sera limité à 45 km/h (5,6 chevaux). Le véhicule comportera obligatoirement une plaque d’immatriculation à l’arrière (immatriculation à la préfecture). La charge utile du véhicule ne devra pas dépasser 200 kg.
Le conducteur pourra transporter un enfant de moins de dix ans à l’avant du véhicule que si et seulement si le véhicule ne comporte pas de siège munis de ceinture à l’arrière ou si l’enfant est installé dans un système homologué de retenue spécifique.
Depuis la mise en place du décret 2014–1295 datant du 31 octobre 2014, la législation française a fixé à 14 ans l’âge minimum pour conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger ou lourd. C’est également ce décret qui passe à 15 ans l’âge minimum pour bénéficier de la conduite accompagnée (antérieurement 16 ans).
Ces nouvelles dispositions ont été également mises en place dans un certain nombre de pays européens comme l’Italie par exemple. Elles visent à améliorer la sécurité routière, qui est l’une des nombreuses priorités de l’Union Européenne.

Qui peut conduire une voiture sans permis?

Depuis le décret du 31 octobre 2014, une voiture sans permis peut être conduite par toute personne de 14 ans et plus.

Conducteurs nés après le 1er janvier 1988

Le permis AM (anciennement le BSR, Brevet de Sécurité Routière) est nécessaire à tous les conducteurs nés après le 1er janvier 1988 souhaitant conduire un véhicule sans permis. Bien entendus, les personnes de cette catégorie d’âge ayant obtenu leur permis de conduire ou étant titulaire du BSR (ou équivalent reconnu par l’UE) pourront se mettre au volant d’une voiture sans permis.

Conducteurs nés avant le 1er janvier 1988

Les personnes nées après le 1er janvier 1988 peuvent conduire librement une voiturette (sans permis ni autorisation spécifique).

Assurer sa voiture sans permis

Un véhicule sans permis ne peut certes pas rouler sur l’autoroute ou sur les routes pour automobiles mais il circule en revanche sur l’ensemble des autres routes de France. Il est dès lors nécessaire d’assurer ce véhicule ainsi que ses passagers en cas d’accident de la circulation ou même de vol. L’ensemble des conducteurs de véhicules sans permis devra donc être en mesure de présenter, lors d’un contrôle, une attestation d’assurance propre à l’usage de ce véhicule.

De manière générale l’ensemble des contrats d’assurance proposés par les assureurs pour ce type de véhicule est nettement inférieur à un véhicule traditionnel relevant du permis B. Assurer une voiture sans permis coûte d’ailleurs généralement moins cher que l’assurance d’un deux roues de type 50cc. Peu assujettis aux vols et rarement impliqués dans des accidents de la route, les voitures sans permis sont les bons élèves de la circulation routière.
De plus, contrairement à un permis de conduire classique, assurer une voiture sans permis ne vous soumet pas au traditionnel bonus-malus sur le prix de votre assurance. Si vous êtes impliqué dans un accident et que vous êtes responsable vous ne subirez pas de malus. Les bons conducteurs, quant à eux, ne sont pas récompensés pour leur bonne conduite…
Pour obtenir une estimation du tarif de votre assurance voiture sans permis nous vous conseillons vivement de faire appel à des comparateurs d’assurance qui sauront vous diriger vers la compagnie qui vous proposera la meilleure formule au meilleur rapport qualité-prix.